Thomas Guérineau - Cie TG Compagnie de jonglage à Paris

BIOGRAPHIE


THOMAS GUERINEAU

Né à Tours en 72, Thomas Guérineau commence le jonglage à l'âge de 15 ans en autodidacte. Il se forme au jonglage, acrobatie, mime, danse, musique à l'école Annie Fratellini de 92 à 96. C'est au cours de ces années que l'art du geste prend pour lui de l'importance au contact de Philippe Minella. A cette même époque il travaille dans des ateliers de recherche avec Dominique Boivin, Francesca Lattuada, Sophie Meyer. Pendant ces années d'apprentissage à l'école de cirque, il crée une pièce de jonglage courte intitulée Tango avec Bruno Lanteri, son attirance pour la danse lui fait participer à des ballets d'opéra au cours desquels il travaille avec Erik Kruger (mise en scène), Tessa Beaumont et Alban Richard (Chorégraphes).

1998 – 2000 : Il crée plusieurs spectacles d'inspiration contemporaine dans lesquels le travail du jonglage, de la danse et de la musique sont très imbriqués : Hush (trio avec Mansoor Hosseini et Delphine Gildé), Toucher une ville en feu (duo avec Mansoor Hosseini), Dragonge (duo avec Sébastien Rouillard).

2002 – 2007 : Il crée et joue 2 pièces dans lesquelles son travail de jonglage musical s'exprime de manière plus manifeste : Oxymore (duo jongleur – percussionniste avec Erick Borelva) et Solo (solo de jonglage musical sur une timbale).

2007 – 2010 : Il fonde et co-dirige la Maison des Jonglages qui porte aujourd'hui l'un des plus gros festival international de jonglage.

2011 – 2013 : Il crée 2 pièces de jonglage musical : Circulaire (duo, Thomas Guérineau : jonglage sur timbale et Mathias Pontevia : percussions) et Maputo–Mozambique (pièce pour 6 jongleurs du Mozambique).

Au cours de son parcours artistique il croise la route de François Verret, Jean-Pierre Drouet, Lê Quan Ninh, Marie Lenfant, Mathurin Bolze, Muriel Laroche, Philippe Goudard, Marie Paul B, Matchume Zango, Jean Morières, Laurence Mayor, le Cirque du Docteur Paradis, le cirque Swamp, la compagnie Joër.